And the winner is… Aurélien Barrau !

Cette semaine a certes été très sombre, mais je n’ai pourtant pas pu m’empêcher d’être confiant en l’avenir de l’humanité…

Je m’explique :

Tout d’abord pour la première fois, il semble que les policiers qui ont assassinés George Floyd en direct, ne vont pas s’en sortir aussi facilement que leurs collègues d’autrefois.

Ensuite le sursaut du mouvement Black lives Matter qui s’en est suivi est devenu un mouvement mondial et non plus interne aux USA comme c’était le cas autrefois.

Enfin, en dehors de toute cette sombre affaire, un nouvel exploit technologique à été réalisé…

Après des années de travail, Space X – une entreprise privée – a réussi à envoyer deux astronautes américains à bord de la station spatiale internationale.

On aurait pu croire que l’engouement pour cette prouesse serait partagée unilatéralement par la population mondiale, mais…non. Il y a effectivement des opposants à ce qui pouvait sembler être une très bonne nouvelle pour l’humanité.

Ces opposants, nous savons où ils se trouvent. Là, inévitablement dans le noyau dur des techno-sceptiques, des collapsologues et des adeptes de la décroissance.

C’est connu, un de leur chef de file dans le monde francophone est le très médiatique Aurélien Barrau.

Très vite, ce dernier n’a pas tardé à poster sur son mur Facebook, une série d’insultes (à mon sens tout à fait inappropriées) sur l’exploit de Space X et surtout sur son patron : Elon Musk.

Cela m’a choqué et mon choix de cette semaine s’est donc porté sur lui !

Fait, un peu particulier, il semble qu’Aurélien Barrau se soit rétracté peu après, car toutes les insultes adressées à Elon Musk semblent avoir été retirées de son mur (et fort heureusement avec elles, les commentaires de ses nombreux disciples).

Il s’est donc contenté de reprendre les choses avec un commentaire plus sobre – parlant d’Elon Musk comme d’un milliardaire stupide et dangereux (et non plus comme un toxicomane débile, amateur de gore animalier) – et de faire une analyse un peu moins hystérique, plus digne de celle d’un scientifique (et encore), qu’il ne l’avait fait dans les heures qui ont suivi le lancement de la Falcon 9.

Je n’ai rien de particulier contre Aurélien Barrau, car certains de ses discours sont intéressants et ont du bon sens. Mais ce que je n’arrive pas à comprendre, c’est cette obsession négationniste à considérer que nous devons retourner à l’âge de pierre et à mettre de côté tout ce qui pourrait nous faire évoluer dans le bon sens.

Un bon sens qui veut que l’on se rende compte que la planète sera tôt ou tard trop petite – et en place, et en ressources – et qu’il va falloir, si du moins on veut éviter des guerres et des massacres, aller là où il y a de la place.

Ce que vient de faire Space X, c’est purement et simplement d’ouvrir la porte à cette possibilité. Cela me semblait être une bonne raison pour saluer une prouesse que très peu de personnes sur la terre sont capables de faire…

Il semble néanmoins que certains agissent et d’autres se contentent de faire parler d’eux et c’est vraiment dommage !

Ne nous oubliez pas…

Nous sommes aussi sur les réseaux sociaux !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Résoudre : *
17 − 5 =


Articles similaires

Commencez à saisir votre recherche ci-dessus et pressez Entrée pour rechercher. ESC pour annuler.

Retour en haut