And the winner is… Emmanuel Macron !

Une fois n’est pas coutume, c’est encore Emmanuel Macron qui remporte une palme d’or aujourd’hui !

Voyons pourquoi…

Comme chaque matin, je consacre deux heures à une lecture assidue de différents articles qui m’aident à comprendre le monde d’aujourd’hui et surtout celui de demain.

Et aujourd’hui… surprise !

Je vois ce titre complètement hallucinant de mon site préféré (Les Échos.fr) intitulé « Emmanuel Macron charge officiellement François Bayrou de réfléchir à la France d’après-demain ».

Eh bien ça, c’est une sacrée nouvelle !

Il faut savoir que François Bayrou, c’est un peu le Calimero de la politique française. En gros il a fait une longue carrière qui souvent à été malheureuse. Mais malgré tout, il s’accroche au niveau national même quand on est persuadé que tout est fini pour lui.

C’est un battant quoi…

Il n’est pas nécessaire d’être docteur en sciences politiques, pour savoir qu’il s’agit d’une manœuvre – peu habile – de Macron pour avoir le soutien du MODEM (le parti de Bayrou) pour les prochaines présidentielles. Là dessus, c’est clair, le président montre qu’il sait placer ses pions pour gagner la partie. Et en cela, il n’innove pas vraiment puisque c’est tout le jeu de la politique finalement.

Ce qui m’étonne le plus c’est le choix de l’individu concerné pour réfléchir aux grandes questions qui vont se poser demain…

Je n’ai rien contre François Bayrou, c’est au moins un politicien qui à l’avantage d’être amusant. D’autant plus que c’est assez rare dans cette catégorie… Et ici encore je m’amuse avec François, tout autant même qu’à la grande époque des « Guignols de l’info ».

Entrons dans les détails…

Deux choses, sont remarquables dans la démarche :

La première c’est que Macron donne le rôle de penser la France de demain à un homme de 71 ans. Un homme qui de plus a fait la plus grande partie de sa carrière dans la fonction publique. Entité – on peut le dire – souvent sur son petit nuage, bien au dessus des réalités. Surtout lorsqu’il s’agit de technologie.

La deuxième, c’est les outils utilisés par François Bayrou pour penser la France de l’après-demain :

Alors, accrochez-vous bien, nous avons pour commencer Jean Monnet, puis Charles de Gaulle et si ce n’était pas suffisant, Bayrou se permet même le luxe de prendre la Chine pour modèle intégral. Une Chine qui, il faut le rappeler quand même pratique des méthodes complètement incompatible avec la Culture Occidentale.

Alors là, le mec il est très fort…

Penser le monde de demain avec des gens qui sont nés à la fin du XIX°siècle (1888 et 1890) et prendre comme modèle un pays qui pourrait bien devenir notre pire cauchemar dans les années à venir…

Que dire à part « bravo monsieur Macron pour cette fabuleuse renaissance de la fonction de Haut Commissaire au Plan !« .

Ahhhhh, la politique…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Résoudre : *
9 × 11 =


Articles similaires

Commencez à saisir votre recherche ci-dessus et pressez Entrée pour rechercher. ESC pour annuler.

Retour en haut