And the winner is… Renaud !

Je n’aime pas la critique…

Ni d’ailleurs, les gens qui passent leur vie à critiquer tout ce qu’ils peuvent, car cela leur donne l’impression d’être plus intelligent qu’ils ne le sont d’ordinaire. C’est clair mais là, il n’y a rien à faire, ça me démange tellement que je ne peux pas résister :

Il n’est jamais avare de ridicule et plus il vieillit, moins les choses s’améliorent…

Comme il se doit, nous avons les ingrédients inconditionnels et pathétiques du travail ( c’est plus fort que moi, je ne peux pas parler d’œuvre) de Renaud.

La voix est un peu plus insupportable que d’habitude, la musique relève légèrement la médiocrité des paroles, comme à son habitude il n’hésite pas à mettre en avant ce que l’Amérique a de plus mauvais ( le second amendement de la constitution et Donald Trump ), et enfin faire parler de lui avec le sujet d’actualité qui rapporte de l’argent .

Bref, tous les ingrédients y sont :

No comment !

Ne nous oubliez pas…

Nous sommes aussi sur les réseaux sociaux !


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Résoudre : *
2 + 30 =


Articles similaires

Commencez à saisir votre recherche ci-dessus et pressez Entrée pour rechercher. ESC pour annuler.

Retour en haut