And the winner is… Thierry Breton !

On aurait pu croire que Donald Trump ou Raphaël Glucksmann auraient inauguré cette nouvelle série consacrée à la chose la plus amusante de la semaine…mais non, il n’en est rien !

C’est à Thierry Breton que revient le rôle du meilleur clown cette semaine…

Fort de se faire entendre, chose logique chez les politiciens – il faut bien qu’ils rappellent leur présence – le commissaire européen au marché intérieur (le ministre de l’intérieur de l’UE) s’est offert le luxe de donner une leçon de morale en direct à, accrochez vous bien… Mark Zuckerberg.

Pas mal quand même…

Pendant une heure, les deux hommes se sont entretenus sur différents sujets. Le fondateur de Facebook a expliqué notamment ce que son entreprise pouvait faire pour appuyer les administrations pendant la crise sanitaire liée au COVID 19.

Dans la vidéo on voit Breton attendre patiemment l’occasion de cracher son venin et au moment venu paf… il frappe Zuckerberg à grands airs paternalistes.

Genre, écoute un mec de 65 piges petit…

Alors forcément, la presse qui penche légèrement dans le sens du vent se met à faire les louanges de Breton et on le voit même comme futur président.

Regardez…

Qui est Thierry Breton ?

Thierry Breton, c’est le type de l’ombre sans l’être vraiment. Vous savez le genre de soutien dont on a besoin en politique et à qui on se doit en cas de victoire de caser quelque part. Avec Emmanuel Macron, il a hérité du pactole… commissaire européen.

Vous savez Breton c’est le genre de gars que vous devez vous attendre à voir sur les écrans pendant au moins 50 ans. De fait, on le retrouve soit dans des postes politiques – c’est lui qui remplace Hervé Gaymard (après le scandale lié à son logement de fonction et des domestiques qui vont avec) en 2005 comme ministre des finances – soit à la tête d’entreprises très proches de l’Etat français (Thomson, France Télécoms, Atos). Vous voyez le mec qui à fait son chemin en bénéficiant très largement de vos impôts.

Quand je vois ça, je ne peux pas m’empêcher de penser très fort : Voilà un type qui sait prêcher pour sa chapelle.

Il est fort le Breton !

Il faut dire que vu ce que l’on paye un commissaire européen, il a tout intérêt à s’assurer que l’argent rentre. Surtout que jusqu’à preuve du contraire, il n’en paye pas beaucoup lui des impôts. Donc il faut bien que d’autres s’en occupent à sa place.

Quoiqu’il en soit si l’on regarde les choses sous cet angle, on peut penser qu’il aurait mieux fait de se taire Thierry Breton !

Et cela prouve une fois de plus que les conseilleurs ne sont jamais les payeurs.

Allez, je vous laisse avec la vidéo complète…

Ne nous oubliez pas…

Nous sommes aussi sur les réseaux sociaux !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Résoudre : *
8 + 14 =


Articles similaires

Commencez à saisir votre recherche ci-dessus et pressez Entrée pour rechercher. ESC pour annuler.

Retour en haut