Climat : ne pas abandonner et changer de tactique !

Ce matin, comme chaque matin, je plonge le nez dans des dizaines d’articles qui me servent à alimenter tous les jours la page Facebook liée à ce site.

Comme chaque matin, je vois aussi les désastres liés à la pollution humaine et à la folie de la surconsommation. Aujourd’hui encore, il y avait deux mauvaises nouvelles :

La première était la mort de 11.000 oiseaux, dans le Montana. La cause était liée à de la grêle, propulsé par un vent de 110 km/h.

La seconde concernait des rennes morts de faim dans l’Arctique.

Comme à chaque fois, j’ai mon estomac qui se tord et je me dis que je devrais bien mieux changer de vie, fermer les yeux sur tout cela et advienne ce que pourra. Pourtant je suis une machine à idées et je me dis finalement que ce serait un véritable gâchis de ne pas les partager avec les autres.

Je continue mes recherches et je découvre un article d’un site portant un nom assez amusant : La révolution des Tortues. L’article intitulé Comment sensibiliser à l’écologie pour inciter à agir ? propose une approche relativement différente de celle qui est soutenue par les différents groupes écologistes de tous bords…

L’auteur souligne principalement deux choses… Tout d’abord, la perception du bobo écologiste qui relaye des images choc, n’a rien d’attrayant. Ensuite, les enjeux environnementaux nous paraissent tellement loin, que la majorité des gens ne se sentent pas concernés.

Comment faire ?

Tout d’abord, ne pas chercher à évangéliser qui que ce soit. Ensuite, utiliser l’humour et inviter la beauté. En bref changer le type de message que nous avons l’habitude de faire passer. Nous devons changer nos comportement alimentaire ou notre manière de consommer sont des notions bien trop abstraites que pour pouvoir avoir une efficacité significative.

Réfléchissons donc à ces messages en commençant tout d’abord par le début. Car dans cet océan de mauvaises nouvelles climatiques que nous avons eu cet été, nous avons fortement tendance à être complètement perdu…

Donc la question à se poser est avant tout…par quoi commencer ?

Donald Trump et ses semblables ? Les lobbies ? Le pétrole ? La surconsommation ? Les espèces animales et végétales en danger ? L’obsolescence programmée ?

Commençons par ceux qui créent les problèmes à la source !

Envisageons une campagne publicitaire humoristique tournant en dérision les responsables de cette catastrophe…

Nous en avons les moyens, alors allons-y !

Lire l’article :
Comment sensibiliser à l’écologie pour inciter à agir ?

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Résoudre : *
30 × 16 =


Articles similaires

Commencez à saisir votre recherche ci-dessus et pressez Entrée pour rechercher. ESC pour annuler.

Retour en haut