Énergie : le combat du siècle… (2/5).

Nous avons vu récemment que les débats autour de la production et distribution d’énergie étaient au cœur de l’actualité. Aussi nous assistons à la montée de nouvelles extrêmes qui séparent le monde entre collapsologues et rationalistes. Les uns crient à la fin de l’humanité dans un avenir proche, les autres fustigent le manque d’argumentation des premiers.

Mais ce débat n’est jamais autre chose qu’une querelle… Querelle telle que celle qui opposait les anciens aux modernes au XVII°siècle. Et on peut espérer que celle-ci ne durera pas aussi longtemps car il aura fallu environ trois cent ans pour y trouver une solution. Au delà des discutions, comme d’habitude dans ce genre de débat, on ne voit pas arriver de solutions. Chacun reste sur son avis, discute et oublie de relever ses manches pour se mettre au travail. C’est là tout le problème avec les intellectuels…

Il est clair que la solution unique et parfaite au réchauffement climatique n’existe pas encore. Et on peut penser qu’elle n’arrivera pas non plus par miracle demain. Il y a cependant de multiples solutions que l’on pourrait regrouper au sein de cinq tendances majeures.

Celles-ci consisteraient à :

  1. Maximiser le potentiel de production énergétique (propre) existant…
  2. Minimiser l’exigence de consommation énergétique des appareils et équipements qui ont besoin d’énergie pour fonctionner…
  3. Convertir les pertes d’énergies en productions énergétiques…
  4. Privilégier les moyens de productions alternatifs
  5. Éradiquer ce qui consomme de l’énergie abusivement sans faire un effort de renouvellement ou de modernisation…

Nous explorerons ces différentes possibilités plus en détail dans le prochains articles, mais nous allons ici en tracer les grandes lignes…

Tendance n°1 : Maximiser le potentiel de production énergétique (propre) existant…

Si un système quelconque produit, distribue ou accumule de l’énergie, il peut toujours s’améliorer. Un panneau solaire peut être plus efficace, une éolienne peut l’être aussi et une batterie peut être plus performante à long terme. La distribution et la répartition de l’énergie peuvent elles aussi êtres mieux gérées. Cela pourrait être aussi le cas dans l’immobilier avec la pacification complète des bâtiments.

Dans le secteur automobile, la Toyota Prius est extrêmement efficace…

Mais ne serait-il pas possible d’augmenter la capacité de sa batterie et de faire en sorte que le moteur thermique ne doive plus prendre le relais aussi souvent ?

Tendance n°2 : Minimiser l’exigence de consommation énergétique des appareils et équipements qui ont besoin d’énergie pour fonctionner…

Un appareil qui consomme de l’énergie peut lui aussi, toujours être amélioré. Nous l’avons vu avec la modifications des éléments chimiques à l’intérieur des diodes dans les écrans. Chaque appareil nécessitant de l’énergie pourrait être amélioré de manière à en consommer beaucoup moins.

Tendance n°3 : Convertir les pertes d’énergies en productions énergétiques…

Convertir en énergie ce qui est perdu d’avance est encore une possibilité que nous pourrions explorer…

Le monde automobile a souvent détourné les pertes d’énergies crées par un moteur thermique pour les convertir. Le cas le plus emblématique est celui du moteur diesel atmosphérique – avant l’invention du turbo couplé à un intercooler, qui augmentait de manière conséquente la puissance générée par le véhicule – qui était auparavant très lourd et s’apparentait ni plus, ni moins à un char à bœufs.

Récemment, le constructeur britannique, Jaguar a annoncé la sortie sur le marché d’un SUV électrique qui est exemplaire dans le domaine :

« Le pack est refroidi par liquide par un circuit de refroidissement dédié à deux modes. À température modérée, l’efficacité de la batterie est améliorée par le biais d’un radiateur qui rejette la chaleur générée par les cellules. À plus haute température, un refroidisseur lié à la climatisation du véhicule maintient la batterie dans des conditions optimales.Une pompe à chaleur, remplaçant le chauffage traditionnel, permet de limiter la consommation des équipements auxiliaires ».

Tendance n°4 : Privilégier les moyens de productions alternatifs…

Comment produire de l’énergie en sortant des sentiers battus ?

Les possibilités sont nombreuses, et ici on peut les résumer en trois idées principales…

  • Se réapproprier des techniques existantes et les multiplier à grande échelle
  • Utiliser la force physique humaine pour générer de l’énergie
  • Innover en générant une rupture

Pour la première idée cela consisterait par exemple en une généralisation des éoliennes individuelles, plus petites, plus légères et plus puissantes. Ou bien encore à multiplier des mini centrales hydroélectriques au bord des cours d’eau.

Pour la seconde, elle consisterait à utiliser la force physique humaine ou animale pour produire de l’électricité. En gros, la philosophie est :

Connectez tous les centres de fitness à une génératrice commune et vous verrez ce que vous pourrez développer comme quantité d’énergie…

Avez-vous remarqué l’énergie que pouvaient déployer des enfants qui s’amusent sur une ère de jeu ? Combien de nous éprouvons le besoin de faire de l’exercice en sortant de chez nous ? Générer de l’électricité en marchant, c’est possible…

Pour la rupture, voici deux possibilités… La première consiste à retourner la situation et faire en sorte que tout moteur devienne lui-même un producteur d’électricité.

La deuxième possibilité est dans l’élément complètement autonome, qu’il s’agisse d’un système d’éclairage, d’un moteur ou d’une machine à laver.

Tendance n°5 : Éradiquer ce qui consomme de l’énergie abusivement sans faire un effort de renouvellement ou de modernisation…

Le procédé existe déjà avec les voitures trop anciennes et trop polluantes, avec des infrastructures de chauffage ou de climatisation et avec les installations électriques… Ce qui consomme trop d’énergie doit être renouvelé pour laisser sa place à quelque chose de moins énergivore…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Résoudre : *
20 + 23 =


Articles similaires

Commencez à saisir votre recherche ci-dessus et pressez Entrée pour rechercher. ESC pour annuler.

Retour en haut