Et pour quelques sept milliards de vaccins de plus…

Vous n’êtes pas sans savoir que le gouvernement britannique a, cette semaine fait une déclaration on ne peut moins choquante…

Des hackers russes ont infiltrés les systèmes informatiques des laboratoires anglais, canadiens et américains qui développent en ce moment un vaccin contre le COVID-19. Le but bien entendu étant de prendre un peu d’avance par rapport aux autres pour développer le remède absolu contre cette désastreuse maladie. En d’autres termes les russes voulaient piquer le travail qu’avaient fait les autres. Et si ce n’était pas suffisant comme cela, il semblerait que les chinois s’y soient mis aussi.

Imaginez le tas d’or sur lequel serait assis celui ou ceux qui posséderaient un tel vaccin ?

Sept milliards de clients à qui on devrait injecter une dose une fois tous les ans… Et bien oui, un vaccin qui durerait dix ans, ce serait quand même moins marrant.

Bref, on ne va pas changer le monde aussi facilement que ça !

Entrons dans les détails…

Ce qui me choque le plus dans l’histoire, alors que l’Union Européenne voulait que tous les acteurs possibles se rassemblent pour faire avancer les recherches rapidement, chacun a marqué d’emblée une volonté bien claire de travailler en solo.

Donc…

En piste en ce moment, nous avons la Chine, l’UE, la Russie et le groupe anglo-saxon qui se font la course pour tirer un maximum d’argent d’une maladie qui à déjà emporté avec elle plusieurs centaines de milliers de personnes et qui pourrait très bien, à terme en emporter encore un peu plus.

Comment pouvons nous encore croire à ce monde quand on comprend l’ampleur de la situation ?

Imaginez une seule minute que la Chine soit la première nation à mettre un place un vaccin efficace et que parallèlement, les recherches des autres pays pataugent…

Pratique non ?

Une maladie s’échappe d’un laboratoire mal sécurisé, elle enferme la moitié de la planète pendant des mois à la maison (ce qui provoque par la même occasion une crise économique mondiale sans précédent), elle décime des centaines de milliers de personnes et là dessus… on touche le pactole.

Quand je dis qu’il est grand temps d’en finir avec ce qui nous reste du XX°siècle…

Ne nous oubliez pas…

Nous sommes aussi sur les réseaux sociaux !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Résoudre : *
30 − 5 =


Articles similaires

Commencez à saisir votre recherche ci-dessus et pressez Entrée pour rechercher. ESC pour annuler.

Retour en haut