Et tout commença par PayPal…

Nous sommes en 2002… Alors qu’Internet commence seulement à se généraliser dans les pays occidentaux, une jeune startup du nom de PayPal est cédée à ebay, pour la somme de… 1,5 milliards de dollars.

Quelle était la particularité de celle-ci ?

Elle avait tout simplement, en très peu de temps conquis le monde en tant que premier système de paiement alternatif fiable en ligne, indépendant des systèmes bancaires .

Mais ce n’est pas uniquement pour son côté révolutionnaire et sa réussite financière que PayPal est intéressante. C’est aussi et surtout pour la formidable équipe qui composait cette entreprise :

Linkedin, YouTube, Yammer, Yelp, Palentir, MRL Ventures et bien entendu les entreprises phares d’Elon Musk : Tesla, Space X, SolarCity, Neuralink, The Boring Company, Open AI… Toutes ces entreprises ont été crées par des anciens membres de PayPal. Steve Chen, Chad Hurley et Jawed Karim ont fondé YouTube, Reid Hoffman a fondé Linkedin, David Saks, Yammer, Jeremy Stoppelman et Russel Simons ont fondé Yelp, Max Levchin, MRL Ventures et Peter Thiel, Palentir… Sans compter que ce dernier a été aussi à la base du financement de startups prometteuses comme…Facebook.

Peter Thiel et Elon Musk, une union sacrée…

PayPal est née de la fusion de deux startups. D’une part Confinity créée par Peter Thiel, Max Levchin et Luke Nosek et d’autre part X.com, créée par Elon Musk et Greg Kouri. Cette fusion est déjà quelque chose d’important en elle même. A une époque ou les deux rares startups de la Silicon Valley qui croient en l’avenir de la banque dématérialisée, commencent à se faire concurrence, les deux têtes fortes de ces mêmes entreprises (Thiel et Musk) se rencontrent et envisagent une fusion, car ils redoutent tous deux l’explosion de la bulle Internet. On note ici une finesse de déduction très pointue pour des mécanismes commerciaux qui viennent à peine de naître, et dont peu de gens en comprennent le sens à l’époque.

Quelle était la fibre sacrée de PayPal ?

Dans son ouvrage De Zero à Un, Peter Thiel, trace les grandes lignes des points de force qui ont construit une entreprise comme PayPal. Du moins avant d’être revendue à ebay.

En dehors de toutes les compétences techniques des intéressés, Thiel mentionne l’importance de s’entourer de gens qui s’identifient à l’esprit de l’entreprise en cassant toutes les possibilités de faire entrer les uns en concurrence avec les autres (competition is for loosers). Des gens qui ont une vision commune du futur de l’entreprise et qui sont prêts à travailler vingt heures par jours pour démontrer qu’ils ont raison.

Est-ce que des génies se sont rencontrés dans un écosystème qui leur à permis à tous d’acquérir une vision plus ou moins parfaite de ce que serait le futur ? Quand on observe les résultats, on aurait tendance à pencher pour cette solution. Celle qui confirme ce que David Fayon affirmait dans son ouvrage Made in Silicon Valley… Il est important, voir même indispensable de s’entourer de l’ambiance du lieu ou tout se crée. Sans cela on rate la plupart des étapes.

Mais bien au delà de cela, il semble d’après les parcours exceptionnels des membres du groupe PayPal (que certains appelaient même la mafia PayPal), que quelque chose d’autre les motivaient… Et c’est probablement ce besoin fondamental si représentatif de ce que nous avions qualifié il y a peu, le « Troisième Esprit du Capitalisme« . Un esprit propre aux Startups, qui consiste avant toute chose à changer ce qui ne fonctionne pas bien dans le monde…

Crédits Photographiques pour l’illustration en hait de page :

By Wikideas1 (talk) (Uploads) – Flickr user Heisenberg Media https://www.flickr.com/photos/heisenbergmedia/14070972702/, CC BY 2.0, https://commons.wikimedia.org/w/index.php?curid=55212979

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Résoudre : *
6 ⁄ 3 =


Articles similaires

Commencez à saisir votre recherche ci-dessus et pressez Entrée pour rechercher. ESC pour annuler.

Retour en haut