La Chronique du 21 janvier…

Vous le savez probablement, s’il y a bien deux petits pays à suivre très attentivement – d’un point de vue technologique, cela va sans dire – c’est bien la Corée du Nord et Israël. Aussi, pour le premier, nous évoquons souvent dans cette chronique trois noms d’entreprises à suivre de très près : Samsung, LG et Hyundai…

Ces derniers jours nous avons parlé très largement de LG et c’est encore cette entreprise qui revient sur le devant de la scène avec cette fois, une potentielle association avec le constructeur automobile français Renault. 

Le but :

Construire une usine de batterie dans le nord de la France…

Si ce projet voit le jour, nous allons assister – entre autres – à deux choses très intéressantes : 

La première – on peut s’en douter – est une potentielle démocratisation du coût des batteries qui va accélérer la transition du parc automobile mondial actuel vers le véhicule électrique. Un nouvel acteur dans ce secteur n’est jamais vraiment une mauvaise nouvelle… 

La seconde est la venue progressive d’acteurs de la Tech (externes aux monde de l’automobile) au sein même du monde de la construction automobile. Et vice versa…  

La coopération entre Apple et Hyundai le démontre à merveille !

Mais comme je vous le disais plus haut, Israël est aussi dans la course, malgré une certaine timidité – du moins en apparence – au niveau international. StoreDot est dors et déjà capable de fournir aux constructeurs des batteries de voiture capables de se recharger en… 5 minutes

On ne sait pas vraiment si Renault et PSA vont se faire doubler sur ce segment, car la concurrence devient véritablement féroce. Toujours est-il que le véhicule électrique (et surtout autonome ) semble avoir de beaux jours devant lui…

Vous voulez une preuve de plus ?

Et de 4 ! 

Microsoft se lance dans le véhicule électrique autonome avec General Motor (et Honda) en injectant deux milliards de dollars dans la filiale du géant de Detroit : Cruise

En réalité, il n’y a rien de vraiment étonnant à cela car cette annonce arrive juste après la confirmation de pourparlers entre Apple et Hyundai pour produire la future Apple Car. 

On le sait, d’une part le véhicule autonome est directement lié (voir enchaîné) aux entreprises qui s’illustrent dans le cloud computing et si vous voulez échapper au gouvernement chinois, vous n’avez pas vraiment d’autres solutions que de vous tourner vers Google, Amazon ou encore… Microsoft

Mis à part le côté technique, il faut aussi souligner que les GAFAM ont une fâcheuse tendance à vouloir se concurrencer entre eux, pour nous offrir non pas de simples produits et services inutiles, mais plutôt une véritable philosophie de vie. 

Alphabet (la société mère de Google) était déjà dans la course avec sa filiale Waymo. Amazon s’est associé à Rivian pour ses futures navettes de livraison autonomes et Apple vient d’annoncer qu’il travaillait sur une future Apple Car…

Il ne reste donc plus que Facebook qui – même s’il semble prendre une voie différente de ses quatre homologues – entre temps, pourrait préparer calmement le terrain pour marcher sur les plates bandes de ses petits camarades et force est de constater que tout se profile dans ce sens :

Dans l’avenir, nous allons avoir le choix d’adopter un mode de vie Google, Apple, Facebook, Amazon, Microsoft ou bien encore celui proposé par une dizaine d’autres grosses entreprises technologiques. 

Je ne pense pas cependant que ces modèles de vie seront exclusifs et que nous n’aurons pas d’autre choix que d’acheter le catalogue complet des produits et services de l’un ou de l’autre. On le voit aujourd’hui, ce n’est pas parce que j’utilise les services de Google pour mon travail administratif que mon enceinte connectée est forcément celle de Google. De même que si j’utilise un Iphone, ce n’est pas pour cela que mon ordinateur portable sera un Macbook.

Ce qui est probable, c’est que nous allions naturellement vers l’un ou vers l’autre pour la nature même de ce qu’ils offrent et de l’interconnexion des différents produits et services proposés. La gamme Apple convient en effet mieux à des personnes qui n’ont pas envie de tracasseries informatiques. Un Geek pour qui le fait de bidouiller est un véritable jeu d’enfant, ne sera quant à lui pas forcément attiré par l’offre d’Apple.

Mais bien au delà de ça, regardez ce que ces entreprises nous proposent aujourd’hui : 

Films et séries télévisées, jeux, musique, livres, news, vidéo, services bancaires, formations et enseignement, mobilité, services de soins de santé, socialisation, sécurité, objets ménagers connectés, intelligence artificielle, environnement numériques pour le travail et bien entendu… le Cloud !

Bref, à peu près tout ce dont nous avons besoin pour vivre, travailler et se distraire…  

Rejoindre le groupe Facebook

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Résoudre : *
16 ⁄ 8 =


Articles similaires

Commencez à saisir votre recherche ci-dessus et pressez Entrée pour rechercher. ESC pour annuler.

Retour en haut