La représentation du visage au XX°siècle…

Nous le savons, le XX°siècle a été le théâtre d’une création artistique jusque là, jamais atteinte dans l’histoire. Tous les fondements académiques en vigueur depuis plusieurs siècles vont être réécrits, remaniés, remis en question avant d’être même complètement rejetés pour la plupart.

On trouve dans l’histoire plusieurs raisons à de tels changements…

Tout d’abord, le phénomène n’est pas nouveau. La querelle des anciens et des modernes au XVII° siècle avait déjà amorcé une rébellion historique contre l’autorité artistique en place. Et bien même avant que se mette en place le salon des refusés, des artistes comme Francisco Goya, William Turner et Eugène Delacroix avaient bravés le feu virulent de la critique pour affirmer leurs choix techniques et artistiques. Puis dans la seconde partie du siècle, des artistes comme Claude Monet, Paul Gauguin ou encore Vincent Van Gogh vont sortir des sentiers battus en réinventant purement et simplement la peinture.

La popularité de la photographie a elle aussi contribué à une nouvelle manière de percevoir le visage. Non seulement par ses caractéristiques propres, mais aussi parce qu’elle a orienté la peinture et la sculpture vers l’abstraction.

Les bouleversements sociaux auront, eux-aussi une influence considérable sur la production artistique. Les deux guerres mondiales modifieront à tout jamais la façon dont les artistes vont le représenter. Comment en effet, décrire celui-ci après l’horreur d’Auschwitz ?

L’explosion économique des années 50 et les nouvelles habitudes de consommation créées par les trente glorieuses ont enfin, elles aussi joué un rôle déterminant dans la création artistique. Aux travers entre autre de mouvements comme le Pop Art qui dévulgarise complètement la bande dessinée.

Reflet de son époque la représentation du visage est au XX°siècle, plus que jamais descriptive de l’horreur des guerres et des malaises sociaux.

Qu’il s’agisse de dessin, de mots, de photographies, si vous deviez réaliser un visage aujourd’hui, à quoi ressemblerait t-il ?

En tous les cas, nos préoccupations aujourd’hui sont bien différentes de ce qu’elles ont été par le passé…

Trump, Poutine, Johnson, Bolsonaro, cela vous inspire ?

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Résoudre : *
12 × 13 =


Articles similaires

Commencez à saisir votre recherche ci-dessus et pressez Entrée pour rechercher. ESC pour annuler.

Retour en haut