Le démantèlement des GAFA n’aura vraiment pas lieu !

Démanteler les GAFA pour éviter qu’ils ne deviennent trop gros…

C’est une idée qui commence doucement à faire son bout de chemin !

Pourquoi ? Parce que les GAFA deviennent non seulement très puissant, mais leurs nouveaux champs d’explorations tentent d’aller sur des chasses gardées jusqu’ici par les états.

Forcément, lorsque l’on s’attaque à des domaines comme la santé, l’enseignement, la culture ou bien encore la lutte contre le terrorisme, cela n’est pas de nature à plaire à tous le monde.

On pourrait débattre pendant des heures sur les écarts qui sont en train de se creuser entre les populations et cela est inquiétant, c’est vrai. Mais cela n’est pas notre sujet,ici. Aujourd’hui, ce qui nous intéresse particulièrement, ce n’est pas en réalité s’il faut démanteler les GAFA ou non. Chacun à son opinion sur le sujet.

Ce qui nous intéresse ici, c’est la raison pour laquelle ce démantèlement n’aura pas lieu…

Et il n’aura pas lieu pour la simple et bonne raison que les autorités américaines ne peuvent pas se permettre de rater la possibilité d’être le leader mondial de l’intelligence artificielle. Donald Trump à beau être le représentant typique de la deuxième révolution industrielle, il ne fera rien qui puisse nuire aux GAFA. Dans le cas contraire les BATX chinois prendraient le dessus. C’est une chose complètement intolérable aux yeux des américains. Et on ne peux douter du fait que les autorités chinoises quand à elles, ne démantèleraient pas ses quatre monstres de l’économie numérique.

S’attaquer à la Silicon Valley, le moteur économique, social et intellectuel mondial du futur serait tout simplement suicidaire.

Rappelez-vous de Rockefeller…

Il est vrai que dans le cas où ce démantèlement se faisait, ce ne serait pas la première fois dans l’histoire des États-Unis. Cela rappelle bien évidemment le démantèlement de la Standard Oil de John.D.Rockefeller en 1911…

Dans ce cas, ce dernier fut obligé de revendre une partie de ses activités à des tiers. Mais l’enjeu n’était pas du tout le même, car rien n’affectait l’économie américaine. Ce qui n’est pas le cas ici ! Surtout lorsqu’il s’agit d’aller à l’encontre de l’idéologie communiste chinoise.

Revenons un instant au procès intenté contre Microsoft par l’administration américaine, il n’y à pas encore si longtemps de cela. En 2002, le site 01NET. com intitulait son article sur le sujet Procès antitrust : Microsoft s’en tire bien. Même si la question du procès n’était pas le démantèlement de Microsoft lui-même, le fond du problème était bien l’ampleur d’une entreprise qui avait abattu toute concurrence autour d’elle, et qui régnait en maître absolu sur un secteur qui pourrait presque être considéré comme un bien d’utilité publique.

Rappelez-vous qu’à l’époque, seul un accord à l’amiable, jugé flou par beaucoup, à mis fin au litige.

Que s’est-il passé en réalité ? D’une part mettre à mal une entreprise telle que Microsoft aurait laissé d’autres acteurs, plus forcément américains envahir le marché. D’autres part, il ne s’agit pas d’une simple entreprise. Il s’agit d’un gigantesque laboratoire qui étudie tous les aspects de la vie d’un individu. Et qui, c’est peut être le plus important, possède au même titre qu’Apple une solide longueur d’avance (on pourrait dire de manière générale) sur les autres. A commencer par les européens.

Imaginez, une petite vingtaine d’années après ce procès, l’enjeu que représente le marché des données et de l’intelligence artificielle ? Il s’agit bien ici pour les autorités américaines d’asseoir une suprématie économique mondiale, en distribuant non seulement des produits et des services technologiques, mais aussi en investissant des domaines qui vont bien au delà de l’économie. Le comportement humain ou la santé par exemple, voir même l’immortalité…

On en discute ?

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Résoudre : *
21 ⁄ 7 =


Articles similaires

Commencez à saisir votre recherche ci-dessus et pressez Entrée pour rechercher. ESC pour annuler.

Retour en haut