Les cinq règles fondamentales de la créativité écologique…

1

La toute première règle est que quoi que vous fassiez, il y aura toujours quelqu’un pour casser votre enthousiasme. Donc autant vous faire tout de suite à l’idée. Vous passerez pour un « doux rêveur » aux yeux de 90% des gens à qui vous parlerez des projets que vous développez (soyez plutôt attentifs aux 10% qui vous écoutent). N’essayez pas d’argumenter… Dites vous simplement que Thomas Edison, Bill Gates, Steve Jobs, Jeff Bezos ou Elon Musk sont tous passés par ce stade, mais les faits nous montrent que ce sont eux qui avaient raison ! Même si notre but, ici n’est pas d’égaler ces références illustres, le principe est que si ces gens avaient écoutés leurs entourages, ils n’auraient probablement pas été ce qu’ils sont (ou étaient).

2

La seconde est tout aussi importante… Créez sans vous soucier des moyens dont vous aurez besoin pour développer votre création. Ce n’est pas la production qui compte mais avant tout l’idée. Des ingénieurs sont formés pour trouver les moyens techniques nécessaires pour faire naître votre création. Si votre projet en vaut la peine, ne vous inquiétez pas, vous trouverez toujours des gens capables de finaliser vos plans. Nous verrons plus tard comment mettre en œuvre les idées que nous développons dans ces ateliers…

3

Envisagez avant toute chose, l’innovation de rupture et tout l’écosystème qui l’entoure ! Même avant le produit. Si vous pouvez faire mourir une tendance ou un produit n’hésitez pas à le faire ! Le monde ne s’en portera que mieux et vous aussi… Spotify, Netflix, Uber, AirB&B, Tesla, le smartphone ou encore l’Itune store ont fait s’écrouler des empires, mais en fin de compte l’usager a vu sa vie s’améliorer radicalement grâce à ces changements. Ce n’est pas le portefeuille des grands de l’industrie qui compte mais bien celui de l’utilisateur. Ne l’oubliez jamais !

4

Abandonnez la production industrielle, les énergies fossiles et l’industrie minière,…surtout le pétrole. Dans un futur à moyen terme, ils n’auront plus de place dans notre vie. Autant vous faire à l’idée que malgré la volonté de certains industriels ou politiciens, le monde est dans vos mains et dans celles de vos voisins, plus dans celles des institutions.

5

Enfin, comme le dit si bien Elon Musk, un brevet est avant tout un ticket gagnant pour un procès. Une fois votre produit créé, mettez de côté l’obsession que beaucoup ont de le protéger par dessus-tout. Ouvrez-le au public et trouvez le moyen d’augmenter sa rentabilité. Dites-vous que l’ancien schéma, qui consistait à concevoir un produit, à le breveter et attendre que l’argent tombe tout seul, est aujourd’hui réservé à des compagnies qui disposent de moyens financiers considérables, dans des domaines très pointus. C’était déjà le cas avant et ça l’est encore plus maintenant. 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Résoudre : *
26 − 26 =


Articles similaires

Commencez à saisir votre recherche ci-dessus et pressez Entrée pour rechercher. ESC pour annuler.

Retour en haut