Tesla, des accidents (beaucoup) plus médiatisés…

Lorsqu’une Volkswagen percute une Renault sur les routes européennes, on n’en entend guère parler. Lorsqu’une Ford percute un Pick Up Dodge sur les routes américaines, on n’en entend guère parler non plus, mais en revanche, lorsqu’une Tesla est impliquée dans un accident, cela fait le tour de la planète et la presse se déchaîne. Ce déchaînement est même tel que l’on pourrait se demander si nous ne sommes pas en face d’un véritable complot contre l’entreprise révolutionnaire d’Elon Musk…

Produire des bijoux technologiques, c’est avant tout courir de grands risques… 

Le 11 décembre dernier, dans le 13°arrondissement de Paris, un chauffeur de taxi G7 conduisant une Tesla perd le contrôle de sa voiture et percute une vingtaine de personnes. Le bilan est lourd, parmi les victimes, on compte un mort et trois blessés graves. C’est un coup de tonnerre pour Tesla, car la compagnie de taxis parisienne pour couronner le tout, cloue au sol une flotte de 37 Modèles 3, en attendant les résultats de l’enquête. ​Mais au-delà des trois scénarios possibles qui pourraient expliquer cet accident, on doit avant tout se pencher sur la médiatisation de ce dernier. Il est clair qu’ici, c’est avant tout un nouveau modèle économique qui est remis en cause. On le sait, les véhicules de la marque sont des perles technologiques et la technologie peut-être, elle aussi parfois défaillante. Il n ‘y a aucun doute à se faire sur ce point, les partisans du c’était mieux avant vont se déchaîner​ si l’enquête​ démontrait une quelconque responsabilité du constructeur américain dans cet accident mortel. Nous en saurons certainement plus dans les semaines à venir, mais il est étrange que les soupçons se portent avant tout sur une marque qui voit ses véhicules mis à l’arrêt, plutôt que sur le conducteur. 

En aurait-il été de même​ s’il s’agissait de Renault ou de Mercedes ?

Des chiffres, encore des chiffres…

Le fait que Tesla puisse être​ responsable techniquement de l’accident qui s’est déroulé dans le 13°arrondissement parisien est entièrement possible puisqu’encore une fois, une nouvelle technologie commence toujours par poser de nouvelles problématiques. Un accident – tout autant médiatisé – avait en 2016 par ailleurs, eu lieu alors que le propriétaire d’une Tesla modèle S, regardait un film sur une autoroute en Floride, sous assistance de l’auto-pilote du véhicule. Hors à l’époque, même si on parlait déjà de conduite semi-autonome, on était encore très loin des technologies actuelles qui sont elles-mêmes très éloignées du fameux niveau 5 (correspondant à un degré d’autonomie complète du véhicule) d’autonomie. Il faut néanmoins savoir que Tesla publie aussi un rapport trimestriel sur la sécurité de ses véhicules. C’est plutôt facile pour des IPads sur roues qui sont de véritables usines pour traiter des données. Tesla est donc au courant en temps réel de toutes les failles de ses véhicules ainsi que de celles des propriétaires de véhicules. Les chiffres sont très clairs à ce propos… Sans aucun dispositif d’auto pilotage ni de sécurité active, le nombre d’accidents pour les véhicules de la marque, intervient tous les 2,27 millions de kilomètres. Sans l’assistant de conduite (sans autopilot mais avec les dispositifs de sécurité active), la marque enregistre un accident tous les 3,53 millions de kilomètres. Lorsque l’assistant est enclenché, on passe à 5,26 millions de kilomètres. C’est peu par rapport à la moyenne publiée par les autorités américaines qui quant à elles parlent d’un accident par tranche de 0,802 millions de kilomètres parcourus (toutes marques confondues). Bref, si vous conduisez une Tesla avec un autopilot vous avez 6,5 fois moins de chances d’avoir un accident. Donc nous pouvons commencer à nous poser des questions non plus sur la fiabilité de Tesla, mais surtout sur la fiabilité du chauffeur…

Trois scénarios possibles…

Dans toute cette affaire, trois scénarios sont possibles…

Le premier, comme nous venons de le voir, serait que la technologie de Tesla soit la cause de l’accident. Ce qui revient à dire que l’incident serait lié directement au système d’auto pilotage de Tesla.  Vu sous cet angle – (et les chiffres le démontrent) même si un autopilot est plus fiable qu’une conduite humaine – on peut remettre en question le fait qu’un chauffeur active des conduites de pilotage semi-autonomes pour déléguer à son véhicule le travail qu’il doit effectuer. La deuxième hypothèse serait que ce soit le chauffeur du véhicule qui ait fait preuve de négligence. L’erreur est humaine et personne n’est à l’abri d’un problème d’inattention. Remettre toute la responsabilité sur la machine serait aussi une réaction purement et simplement humaine, même s’il fallait mettre la crédibilité (fragile) d’une entreprise en cause. Enfin, une troisième possibilité – peut-être aberrante à première vue, mais rappelez-vous par quoi nous sommes passés ces dernières années – pourrait aussi voir le jour…

Après tout, commettre un attentat sans devoir véritablement en payer le prix pourrait être aussi une toute nouvelle stratégie d’organisations qui n’arrivent plus à recruter suffisamment de candidats kamikazes. Admettons-le, les deux premiers scénarios restent encore ceux qui tiennent le plus la route et d’une manière ou d’une autre ils impliquent avant tout deux entreprises et non les moindres, ce qui n’empêche pas néanmoins de tenir cette éventualité à l’œil (voir même de très prêt)… La première représente le futur et tous ses enjeux. La seconde représente quant-à elle le passé et ses désespoirs. De solides liens sont en train de se tisser entre les grands acteurs du monde technologique (comme ce fut le cas par le passé avec des entreprises comme les taxis G7 parisiens, les différents opérateurs privés et les services publics).

Tesla serait t-elle en ce moment en train de menacer l’avenir du monde du Taxi ? 

Certainement, car la conduite autonome est très clairement une menace pour le modèle de mobilité actuel, qui aurait du mal à justifier son monopole s’il ne pouvait pas mettre en avant son avantage certain sur le marché de l’emploi… 

Rejoindre le groupe Facebook

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Résoudre : *
12 + 9 =


Articles similaires

Commencez à saisir votre recherche ci-dessus et pressez Entrée pour rechercher. ESC pour annuler.

Retour en haut