Dans le futur, serons-nous Google, Apple, Amazon, Walmart, Lidl ou Aldi ?

Une époque formidable, c’est une notion qui n’a peut-être​, jamais eu plus de sens qu’aujourd’hui…

Quand une entreprise de la grande distribution vise le Low Cost et fait des ravages avec une gamme de vêtements bon marché – avec ses propres couleurs et son logo – il y a franchement de quoi se poser des questions. Rassurez-vous, celles-ci ne sont pas forcément orientées dans un  sens négatif, bien au contraire, les réponses pourraient très clairement aller dans un sens positif​. 

Tout d’abord, il est légitime de s’interroger sur le parcours que nous avons fait intellectuellement pour passer d’un label estampillé JP Gaultier (ou toutes autres marques vendues aux prix forts), pour nous ruer sur une marque de vêtements issus d’une chaîne de la grande distribution. 

D’autre part, il est intéressant de s’interroger sur l’orientation que prennent de plus en plus ces enseignes et surtout de leur pénétration dans le domaine technologique, éthique et idéologique…

Serons-nous Lidl ou Google…

Cela fait déjà plusieurs années que l’on voit des enseignes comme Walmart, Lidl ou Aldi vouloir faire une percée dans ce XXI°siècle, qui n’ayons pas peur de le dire, est rempli de (bonnes et de mauvaises) surprises. Walmart et Carrefour se sont donné comme objectif de devenir les principaux concurrents d’Amazon dans le domaine de la livraison, quand à Aldi et Lidl, tout en conservant leurs images d’enseignes bon marché, elles ont progressivement lancé des produits technologiques, comme des mixers intelligents (smart)…

Cela incite, bien entendu, à s’interroger sur le futur de la grande distribution. 

Une chose est certaine, c’est que cette même grande distribution est aussi l’équivalent alimentaire de nos besoins en connectivité. Nous avons aujourd’hui besoin de manger et de boire comme nous avons besoin d’être en ligne. Il semble qu’à un moment ou l’autre nous allons devoir choisir entre un modèle qui se situera entre celui de Walmart et celui d’Amazon. A vous donc de choisir ce qui vous convient le mieux, mais ce qui est clair c’est que celui qui offrira l’éventail de produits et de services – au prix le plus compétitif et livré dans les meilleurs délais – le plus large sera le véritable vainqueur !

La proximité, le graal à conquérir !

Vous êtes-vous déjà demandé pourquoi Amazon tenait tant à ouvrir des surfaces commerciales physiques – qui ont pignon sur rue –  alors qu’il est le Roi dans la vente en ligne ?

En réalité les raisons sont simples, voire même extrêmement simples :

Chaque point de distribution peut potentiellement servir de base à une livraison express en à peu près quinze minutes. Cela veut dire qu’une infrastructure de distribution – et toute la chaîne qui se situe en amont – est indispensable aujourd’hui, du moins dans ce domaine.  

Qui à votre avis est le mieux placé pour livrer des produits – y compris technologiques – en moins de 15 minutes, sinon des infrastructures telles que Carrefour ou encore Walmart ?

Et c’est sans parler de chaînes qui maintiennent une politique de bas prix comme Aldi ou Lidl…

Mieux encore, le supermarché s’est très largement diversifié dans son offre depuis plusieurs années maintenant. En plus de sa position de proximité, l’autre atout est qu’il possède une expérience dans la diversité des produits qu’il propose (plusieurs dizaines de milliers de produits). Diversifier la gamme de produits proposés, c’est encore plus intéressant quand il s’agit de travailler à grande échelle sur les marges. Ajoutez à cela une logistique qui permet aujourd’hui de livrer n’importe quoi, n’importe où et vous avez la recette gagnante pour devenir le champion du monde en termes de distribution…

Tous les ingrédients sont réunis pour faire de la grande distribution des entreprises majeures dans l’avenir et de là à ce que Apple ou Microsoft vendent leurs produits (voir leurs services) via ces chaînes, il n’y a qu’un pas !

Quand le bon marché vaut de l’argent…

Ce qui est le plus étonnant aujourd’hui c’est l’écart dans les mentalités par rapport à une vingtaine d’années d’ici. Qui aurait pu croire en effet qu’une enseigne de supermarché – à très bas prix – puisse un jour lancer des produits de mode que les gens s’arrachent à prix d’or, comme collectors, sur E-Bay ou Vintage ?

Cela pose néanmoins certaines questions et la toute première est celle qui interroge sur la façon dont les grandes enseignes de la distribution vont marcher sur les plates bandes d’entreprises comme Amazon. Lidle vient d’inaugurer son site de vente en ligne – de produits non alimentaires – et il semble que tout est orienté dans une seule direction, à savoir attaquer le marché de la proximité avec des produits uniques – à bas prix – et qui semblent attirer une clientèle jeune et branchée.  “Place aux nouveaux consommateurs”, tel est le nouveau slogan de son concurrent direct Aldi, qui lui aussi a entamé sa mutation pour se donner une étiquette un peu plus dorée de ce qu’elle était auparavant, tout en continuant de miser sur sa vocation Low Cost historique…

Tout ceci démontre qu’Amazon va avoir dans les années à venir, de sérieuses questions à se poser et à un moment ou un autre, l’entreprise fondée par Jeff Bezos va devoir mettre la main au chéquier pour acheter une concurrence qui pourrait être vorace en termes de parts de marché. A défaut – quand les grands esprits se rencontrent – il va falloir conclure des partenariats qui feront que la logistique des uns et des autres se retrouve pour faire face à une autre concurrence acharnée. 

Lidl a néanmoins réussi un pari que ses concurrents n’ont pas gagné, car non seulement la marque est devenue un label qui peut aujourd’hui se permettre de vendre des produits à son effigie (ce qui, dans ce cas est loin d’être évident), mais en plus elle est en ce moment en train de se faire une place très confortable sous le soleil du XXI°siècle…

Alors chapeau l’artiste !

Sébastien Colson 

C’était bien ?

Bon…

Mais ce n’est pas tout !

Une époque formidable

C’est aussi…

 un site web 

et des centaines d’articles qui traitent  des problématiques de notre monde !

Mais surtout…

Un bureau de rédaction !

Si vous avez besoin d’un rédacteur Web, analyste des nouvelles technologies et spécialiste des répercussions de celles-ci sur nos sociétés, alors…

Bienvenue…

Un bureau d’Illustration !

Si vous avez besoin d’une illustration pour un de vos articles, made by humans (puisque c’est notre nouveau challenge), alors…

Bienvenue…

Un service de sponsoring !

Si vous voulez sponsoriser un de nos articles et nous aider à changer le monde, alors…

Bienvenue…

Et le meilleur pour la fin, nous sommes sur…

Nous suivre…

Nous suivre…

Nous suivre…

Nous suivre…

Rejoindre le groupe Facebook

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Résoudre : *
20 − 14 =


Articles similaires

Commencez à saisir votre recherche ci-dessus et pressez Entrée pour rechercher. ESC pour annuler.

Retour en haut