Demain, vous serez X ou vous ne le serez pas !

Qu’est ce qui se cache derrière le mystérieux projet d’Elon Musk, nommé X ?

On le sait, cette lettre de l’alphabet représente pour cet homme d’affaires pétillant – mais aussi très critiqué – une certaine dimension symbolique. Sa deuxième entreprise s’appelait X.com, celle-là même qui a fusionné avec Confinity, pour donner naissance à PayPal et on sait que Musk a toujours tenu à maintenir la page d’accueil du site – même si elle restait blanche – pendant qu’il se consacrait à ses autres projets. Pourquoi cette curieuse idée et surtout pourquoi après, avoir racheté Twitter à grands coups de milliards (44 pour être précis), change t-il le nom du réseau social et achète aussi le nom de domaine X.com ?

Des idées bizarres, mais des indices aussi…

On a souvent douté de lui, ces dernières années, mais il faut bien admettre que quand il dit quelque chose, il le fait et l’assume entièrement. Donc on peut dire aussi que le rachat de Twitter est loin d’être un caprice de milliardaire et qu’il a franchement l’intention d’en faire quelque chose de très sérieux et la question est de savoir quoi ?

Des indices, nous n’en avons pas beaucoup mais nous en avons quand même…

Le premier, comme nous venons de le voir, réside dans un passé nommé X :

Il faut savoir que Musk avait été évincé de la direction de PayPal – pour rappel qui était auparavant X.com – et que cela pourrait représenter une motivation profonde pour lui de revenir à ses vieux amours, d’autant plus que l’opération lui avait rapporté beaucoup d’argent à l’époque. Une certaine rancœur pourrait donc être à la base d’un grand projet, depuis plusieurs années.

Le deuxième indice que nous avons est qu’il a trouvé WeChat, une application chinoise multi usage, absolument extraordinaire et réalisé que cela n’existait pas du tout aux Etats-Unis, et de fait en Occident. Il a donc demandé au personnel de Twitter de se mettre au travail sur la question, aussi vite que possible.

Nous avons ensuite sa fascination pour les crypto-monnaies et de ce fait nous en revenons à son attachement historique pour les méthodes de paiements sécurisés en ligne. A savoir aussi que Tesla propose des assurances adaptées à la conduite du conducteur du véhicule, ce qui est en soi une rupture avec des systèmes d’assurance traditionnels, mais aussi un rapprochement vers des produits financiers.

Enfin ajoutons à cela le rapprochement avec Binance – une entreprise liée au monde de la Blockchain – ainsi qu’avec Oracle, une entreprise historique dans le monde du logiciel, mais aussi liée directement à celui du Cloud Computing et à la gestion des datas.

La rupture, oui mais uniquement si c’est nécessaire !

Là où il faut attendre Musk, c’est dans son approche par rapport à la rupture…

Pour lui, une rupture n’est pas envisageable si elle n’a pas d’utilité. Lorsque l’on regarde en arrière, une de ses premières ruptures (officielle) concerne les transactions bancaires, ensuite il révolutionne le domaine spatial en faisant chuter drastiquement les coûts des envois et des voyages (avec notamment des fusées récupérables). Il pulvérise ensuite toute l’industrie du pétrole et fait basculer le monde entier dans la mobilité électrique… rien que ça !

X, anciennement Twitter était – même s’ il ne s’agissait jamais que du quatorzième réseau social en termes d’abonnés – la plateforme privilégiée par tous les grands de ce monde. Si on la compare aux différents réseaux sociaux de Meta, on pourrait même dire que Twitter favorise une certaine forme d’aristocratie (élargie), privilégiée par les élites et suivie par les masses populaires. Mais ces derniers mois nous ont démontré qu’il s’agissait aussi d’un endroit dans lequel les enjeux politiques se jouaient. Aujourd’hui, nous parlons de la première source de désinformation dans des conflits qui impliquent l’Ukraine et Israël. Rappelons aussi que le premier ministre ukrainien a par l’intermédiaire du réseau, directement fait une demande à Elon Musk pour faire venir des terminaux Starlink sur son territoire attaqué par la Russie…

X est très largement plus qu’un simple réseau social et le monde politique est en ce moment – et ce n’est pas un hasard si Musk est reçu comme un chef d’Etat par tous les autres chefs d’Etats – en train d’y faire sa place. N’oublions pas non plus que ces derniers mois, nous avons assisté à une participation massive dans des sondages qui pourraient aussi à l’avenir être le reflet de véritables élections. L’ampleur de X est non négligeable et maintenant il s’agit de savoir où le vent va nous porter.

Un WeChat Occidental, oui mais peut-être plus que cela ?

Partage de contenu, messagerie, divertissement, payements, oui d’accord mais est-ce que c’est tout ce que va offrir X ?

Elon Musk obéit à un objectif global qui veut transformer l’humain en une espèce interplanétaire. Cela veut dire aussi que pour arriver à cette fin, il faut des outils très puissants…

Plateforme de vote, espace d’expression, espace d’identité civile, centre vital pour la plupart des occidentaux… voilà ce à quoi pourrait bien ressembler ce simple réseau social dans le futur, mais il faut bien garder une chose en tête, c’est que cet espace échappe à toute organisation civile historique. Bien ou pas, ce n’est pas cela qui est important, mais en revanche, ce qui l’est vraiment, c’est que nous pourrions clairement assister à une véritable rupture avec le statut d’Etat civil.

X est très largement plus qu’un simple produit monétisable, comme le fut Twitter en son temps. Il s’agit ici plutôt d’une interface​ individuelle – ce que nous appelons toujours aujourd’hui une carte d’identité ou un passeport – a la différence que l’entièreté de notre vie serait rassemblée en une seule pièce nommée…X. Mais pour cela il faudrait fédérer toutes les institutions, y compris celles qui appartiennent au monde numérique et c’est ce qui fait partie du projet. 

Universalisation du statut civil, augmentation de l’intelligence biologique, forage dans le sol, production énergétique, mobilité alternative, ce sont des éléments qui vont aussi et surtout servir à la recherche spatiale… Si vous voulez vraiment comprendre ce à quoi le monde ressemblera dans les années qui viennent, il faut d’abord comprendre les liens entre un symbole… une lettre et la personnalité fracassante d’un personnage exceptionnel !

Nous pourrions très bien dans l’avenir posséder un passeport nommé X….

Sébastien Colson 

C’était bien ?

Bon…

Mais ce n’est pas tout, car une époque formidable c’est aussi un site Web et des centaines de réflexions qui traitent des problématiques de notre monde et c’est aussi…

Un bureau de rédaction, d’illustration et un service de sponsoring !

Ah oui, au fait, nous sommes aussi sur Facebook, Twitter, Instagram, YouTube et nous avons aussi un groupe sur Facebook sur lequel nous pouvons discuter de toutes les problématiques qui se posent à nous, donc on vous y attend car nous avons besoin de vous !

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Résoudre : *
20 + 17 =


Articles similaires

Commencez à saisir votre recherche ci-dessus et pressez Entrée pour rechercher. ESC pour annuler.

Retour en haut