Que puis-je faire avec ça ? Malheureusement…rien !

Ces derniers temps j’ai particulièrement été attiré par les couleurs du conditionnement des produits sur la photo ci-dessus (un détachant pour textiles)… J’y ai trouvé un lien et une utilisation toute particulière à un objet qui en général a tendance à me taper sérieusement sur les nerfs… le jouet à eau !

Chaque année, nous avons droit au pistolet ou fusil à eau pour satisfaire nos enfants pendant l’été. Et les canicules se succédant, il faut dire que nous sommes bien tentés d’acheter ces jouets toujours plus colorés et aux formes toujours plus rondes.

Mais chaque année, nous savons aussi que la plupart d’entre eux sont à remplacer car ils n’ont pas survécu à une seule et unique saison…

Notre idée était donc toute simple… Arrêtons d’acheter ces babioles à nos enfants et faisons un petit effort de nettoyage et de récupération.

  • Le premier conseil aurait été : achetez toujours le même produit afin d’uniformiser les objets que vous récupérez…
  • Ensuite enlevez l’étiquette (une chose qui n’est pas évidente avec les colles synthétiques utilisées par les industriels)
  • Nettoyer les traces de colles avec de la térébenthine sans griffer le bidon (dommage qu’il faille en arriver là, mais c’est un moindre mal. Le vinaigre blanc peut dans certains cas avoir raison de certaines colles)

Nettoyer enfin le contenant des résidus, y compris (et surtout) le tube projectile. Un bain de quelques heures dans un ou deux litres d’eau avec du vinaigre est vivement conseillé.

Après toutes ces étapes, nous obtenons de très bons substituts aux jouets dont nous parlions plus haut…

C’est ici que nous nous heurtons à deux problèmes majeurs :

Le premier réside dans le fait de réutiliser un bidon ayant contenu des produits chimiques, même peu agressifs, pour le transformer en jouet pour enfant.

C’est en effet difficile à faire passer comme idée…

Le second problème réside dans la récupération de bidons ayant contenus des produits extrêmement agressifs. On ne peut risquer une mise en garde telle que celle-ci :

Il va sans dire qu’il est hors de question d’utiliser des conditionnements ayant servis pour le stockage d’acides, d’insecticides, d’huile de moteur, de pétrole, de pesticides, ou encore de produits chimiques toxiques pour la peau et pour la santé. Les conditionnements et les produits que nous avons utilisés ici sont sans dangers pour l’individu. Veuillez lire attentivement la notice du conditionnement avant de l’utiliser. S’il s’agit d’un produit toxique, suivez les instructions concernant le recyclage et ne le réutilisez surtout pas. Il s’agit avant tout d’un jouet que vous allez mettre dans les mains d’un enfant et les enfants sont fragiles…

Lorsque l’on regarde le nombre de produits chimiques dans un bidon de détachant pour textile, notamment celui que nous avons utilisé ici, on est forcé de reculer face à cette initiative qui aurait pu être intéressante, mais très difficile à mettre en place.

Cela démontre notre faiblesse, même si notre créativité est sans limite !

Avis donc aux industriels…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Résoudre : *
13 − 7 =


Articles similaires

Commencez à saisir votre recherche ci-dessus et pressez Entrée pour rechercher. ESC pour annuler.

Retour en haut